Page 1
Galerie

Un bijoux d’hôtel particulier

Escalier-Caumont

A Aix en Provence, dans le quartier Mazarin, à deux pas du Cours Mirabeau, se dévoile l’Hôtel de Caumont, l’un des plus beaux hôtels particulier de la ville.  J’ai eu le bonheur de visiter ce joyau d’architecture du XVIII qui vient de renaître après une complète et splendide restauration. Devenu Centre d’Art, il se fait désormais l’écrin d’expositions. 

Avant que d’admirer l’exposition du moment – Canaletto, chantre de Venise -, c’est de la beauté de cet hôtel « entre cour et jardin » que je suis tombée amoureuse. De son portail, de sa cour d’honneur, des ferronneries ouvragées du balcon et de celles de l’escalier qui dessert les étages, des atlantes arc-boutés semblant soutenir l’hôtel qui dominent le hall, du salon de musique et de la chambre « de princesse » de Pauline, Marquise de Caumont.

Continue Reading →

Galerie

Samedi sur les planches

Pierre&Daniel-CLASSTINGC’est la cinquième année que j’y vais. Au Gai Savoir, ce théâtre lyonnais au nom un tantinet désuet dont les activités sont totalement « in ». Au Gai Savoir, plusieurs formules. De l’école de comédiens à l’initiation des bambins en passant par les rendez-vous pour amateurs. Moi, c’est le « samedi sur les planches » qui m’a pris. C’était un samedi. En 2011. 

Nous sommes une quinzaine à participer à cet atelier, un samedi par mois, dix fois dans l’année. Catherine Corjon, notre professeure, rassembleuse, vivante, vibrante, à l’écoute et force de proposition, nous échauffe, entraîne, emporte dans son élan, son enthousiasme. A ces côtés, nous nous découvrons, nous dépassons, sortons d’un nous-même convenu et éduqué pour découvrir et approcher l’art de jouer.

Après « Petits bonheurs et grands malheurs », après « Les clowns de théâtre », l’année 2014-2015 a été délicieusement classique. Molière était à la fête … Si si, il aurait aimé, Molière, la manière dont nous nous sommes emparés de ses textes. Avec tout le respect que l’on doit à son œuvre et avec la liberté, la simplicité, l’impertinence et le plaisir de jouer qui devaient caractériser l’homme et l’artiste.

Continue Reading →