Qu’est-ce qu’on mange ?

mcl-ratatouilleComme dit ce vieux Paul,  » Il n’y a pas de bonne cuisine si au départ elle n’est pas faite par amitié pour celui ou celle à qui elle est destinée ». La toque de Bocuse en moins, j’ai enfilé mon tablier et me suis attaquée à une toute simple mais colossale ratatouille niçoise. L’ingrédient de départ, c’est l’envie de faire plaisir. Et par les chaleurs qui courent, il en fallait de l’amour pour se coller devant les fourneaux ! Bref.

Consigne numéro un : tous les ingrédients doivent venir de producteurs locaux ! J’y tiens. Sinon, on s’abstient. Des tomates qui ont du goût, un plateau d’aubergines, un plateau de courgettes, quatre poivrons, une botte d’oignons frais, du thym du jardin, du basilic ou quelques feuilles de sauge et 2 à 3 gousses d’ail. L’huile d’olive, le sel et le poivre … on s’en doute.

?

Thym, Sauge et basilic

Faire revenir d’abord les 4 ou 5 oignons (selon la taille) émincés dans une bonne rasade d’huile d’olive. Quand ils sont « souples », y adjoindre les poivrons coupés en gros carrés (4×4). Idéalement, il faudrait les peler … Ce serait le top du top !  Arroser d’huile d’olive, saler, poivrer, remuer pour que ça n’attache pas au fond. Le feu est vif, mais pas trop. Quand les poivrons sont souples, ajouter les aubergines préalablement épluchées et coupées en gros cubes (4X4 aussi).

Famille d'aubergines ...

Famille d’aubergines …

Et comme dit ma sœur Jacqueline qui est du midi, « l’huile d’olive, faut pas la plaindre » ! Comprends par là que si tu es économe de ton huile d’olive, ta ratatouille sera … au mieux médiocre ! C’est à ce moment là que tu peux ajouter une branche de thym, de sauge (excellent pour la digestion) et de l’ail. Ensuite, tu zèbres tes courgettes (épluchage à rayure), tu les coupes dans la longueur puis en gros tronçons que tu ajoutes au reste. Tu touilles et ratatouilles pour que ça n’attache pas au fond. Tu laisses cuire avec amour et vigilance.

Et tu mets à chauffer une grande casserole d’eau. Dès qu’elle bout, tu plonges tes tomates, une à une, pendant 30 secondes. Tu les sors et les mets sous l’eau courante froide. Quand elles ont toutes pris un bain, tu les incisent et les pèles. Puis tu les coupes en quartiers, tu fais sortir les graines. Et là, seulement là, tu les coupes en gros morceaux et tu les ajoutes dans ta grosse marmite (en fonte de préférence). Tu laisses cuire encore 15 minutes. Puis tu coupes le feu. A consommer chaude, réchauffée ou froide …

Une bonne cocotte Le Creuset : c'est le TOP !

Une bonne cocotte Le Creuset : c’est le TOP !

Comments are closed.